Articles avec #musee tag

Publié le 7 Avril 2017

Bonjour à tous les Amis des Arts et de la Culture,

Vous êtes tous, adhérent de la Société des Amis du Musée de la Haute-Auvergne, invités à l'inauguration de la grande exposition du musée, "HISTOIRES de FIL(S) " qui se déroulera du 13 avril au 5 novembre 2017.

L'inauguration de cette exposition se fera en présence de M. le maire, Pierre Jarlier et de l'adjointe chargée de la culture et du patrimoine, Mireille Vicard,

le jeudi 13 avril 2017

à 18h00

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Société des Amis du Musée de la Haute Auvergne

Publié dans #Musée

Repost 0

Publié le 30 Mars 2017

 

Bonjour à tous les amis

de la SAMHA,

 

 

La grande exposition Histoires de fil(s) prévue du 13 avril au 5 novembre 2017 par le musée de la Haute-Auvergne se trouve actuellement en plein montage.

Ce dimanche 2 avril à 14h30, on nous propose de découvrir l'envers du décors. Nous en pénétrerons les mécanismes, de la conception à la réalisation (de la réflexion à la recherche d'objets, de la mise en fiches à la mise en valeur dans les vitrines, des contraintes techniques au bricolage...)

Bref, tout ce qui est fait en arrière boutique pour arriver au meilleur et présenter au public le long travail de toute une équipe.

Nous aurons le privilège d'entrer dans la première salle de l'exposition Histoires de fil(s) qui sera certainement encore en chantier. Venez nombreux pour une visite insolite et surprenante.

 

Le making-of de la grande exposition du musée de la Haute-Auvergne

Voir les commentaires

Rédigé par Société des Amis du Musée de la Haute Auvergne

Publié dans #Musée

Repost 0

Publié le 21 Novembre 2016

D’or et de pierre : le saint-esprit, bijou auvergnat

samedi 26 novembre à 15h

 

Le service d’animation du Pays d’art et d’histoire vous propose de découvrir, dans la collection du musée de la Haute-Auvergne, le saint-esprit. Ce bijou identitaire de l’Auvergne révélera à cette occasion ses richesses et ses diversités. Le Saint-Esprit est le pendentif porté en Auvergne par les catholiques. Il est fabriqué à partir de 1750 et très en vogue au début du XIXe siècle. Il reprend la forme d'une colombe plus ou moins stylisée. Des ailes déployées pendent des breloques appelées gourdes de pèlerins ou larmes du Christ. Il est le symbole de la parole divine, le lien entre Ciel et Terre et une promesse de fécondité. Il évolue en fonction de la vie de la personne qui le porte. Offert en cadeau de mariage, il s'allonge à chaque enfant qui naît.

Quatre pendentifs dits Saint-Esprit sont conservés au musée de la Haute-Auvergne. Deux proviennent d'Aurillac avec des éléments en émail et deux t de Haute-Loire incrustés de grenats. 

Après les collections, le contemporain sera à l’honneur avec Amandine Tardieu. La jeune créatrice installée à Murat, expliquera son choix de revisiter ce bijou hautement symbolique et identitaire de l’Auvergne. Elle lui donne une nouvelle dimension en utilisant l’argent et en donnant des formes plus épurées. Son objectif est  de démocratiser ce bijou pour ne pas qu’il tombe dans l’oubli !

 

Musée de la Haute-Auvergne, Saint-Flour.

Renseignements et réservation au 04 71 60 22 32.

Animation gratuite

Voir les commentaires

Rédigé par Société des Amis du Musée de la Haute Auvergne

Publié dans #Musée

Repost 0

Publié le 24 Septembre 2016

La création du musée de la Haute-Auvergne

Ancien palais épiscopal proche de la cathédrale de Saint-Flour, celui-ci subira les événements et les tourments de l'histoire avant de se transformer en musée à la fin du siècle dernier.

De cet hôtel de l'évêque (ostel de l'evesque de Sainct-flour en 1355) peu de renseignements nous sont parvenus hormis quelques conflits opposant l'évêché aux consuls de la ville. Il faudra attendre la fin du XVème siècle pour en apprendre un peu plus. Suite aux travaux d'édification de la Cathédrale (l'ancienne église romane s'étant écroulée en 1396), l'évêque, inquiet pour sa sécurité, commande la construction d'un donjon résidentiel. Elevé entre 1451 et 1466, il possédait des mâchicoulis, créneaux et merlons qui ont aujourd'hui disparus. Pour les visiteurs chanceux (cette partie n'étant pas ouverte au public) les vastes cheminées dans les étages sont toutes ornées des armes des Léotoing-Mongon.

C'est Charles de Noailles, nommé évêque de Saint-Flour en 1609 qui apportera le faste par un projet ambitieux de construction du palais épiscopal, sur l'emplacement du château de Brezons et de la première résidence d'Odilon de Mercoeur (actuellement la mairie et le musée). Plus tard, dans la moitié du XVIIIème siècle, Paul de Ribeyre, autre évêque, pavera la cour intérieure de galets et fera construire l'immense porte d'entrée.

La révolution française transformera le palais épiscopal en tribunal criminel, tribunal de commerce et sous-préfecture.

Après le concordat de 1801, les bâtiments retrouvent leurs usages premiers. Vers 1850, Monseigneur Lyonnet fait réaliser un plafond peint dédié à l'Immaculée Conception dans la chapelle privée des évêques. La loi du 9 décembre 1905 sanctionne définitivement l'utilisation à titre gracieux du palais épiscopal. Le 15 décembre 1906, Monseigneur Paul Lecoeur se voit ordonner de quitter les lieux, mettant un terme à six siècles de résidence épiscopale.

La chapelle, la façade et les escaliers sont alors classés monuments historiques

Le musée de la Haute-Auvergne

C'est Vital Bert, maire de Saint-Flour qui sous l'impulsion d'Antoine Lauby, correspondant du ministère de l'instruction civique, qui décide de la création d'un musée dans l'ancien évêché (voir séance du conseil municipal du 2 octobre 1908).

Mais l'Histoire s'impose. L'arrivée de la première guerre mondiale et le décès d'Antoine Lauby stoppent le projet face à des décisions autrement plus importantes. Il faudra attendre 1967, sous l'instigation de Louis Thioleron, maire de Saint-Flour, pour que le projet aboutisse. Ce nouveau musée se composera des collections paléontologiques données par Antoine Lauby, des sculptures de Jean-Baptiste Champeil, enfant du pays et d'oeuvres de diverses provenances. Le musée de la Haute-Auvergne sera inauguré officiellement le 26 juin 1971 par Georges Pompidou, Président de la République.

Une politique d'acquisition sera activement menée et reprendra la thématique définie par Vital Bert, à savoir : l'histoire naturelle, l'archéologie, l'Histoire, l'éthnographie, le folklore et les arts régionaux.

A ce jour, le musée possède plusieurs milliers d'objets, il poursuit son œuvre de conservation et d'étude, d'enrichissement et de diffusion des collections. L'aide non-négligeable de la Société des amis de musée de la Haute-Auvergne (SAMHA) lui apporte un soutien et une dimension relationnelle et culturelle proche de la population.

Texte rédigé à partir du document : guides des collections du musée de la Haute-Auvergne – Saint-Flour 2008

photo de la facade Est du palais épicopal en complet abandon vers 1910 (collection archive municipale de Saint-Flour)

photo de la facade Est du palais épicopal en complet abandon vers 1910 (collection archive municipale de Saint-Flour)

Voir les commentaires

Rédigé par Société des Amis du Musée de la Haute Auvergne

Publié dans #Musée

Repost 0

Publié le 21 Septembre 2016

Le musée de la Haute-Auvergne

Dans cette catégorie, vous retrouverez toute l'activité du musée de Saint-Flour.

Nous tenterons de présenter ce que possède le musée, en faisant ponctuellement, un focus sur un objet particulier, un document, un tableau... afin de découvrir et faire découvrir toutes les richesses de notre musée.

A bientôt

Voir les commentaires

Rédigé par Société des Amis du Musée de la Haute Auvergne

Publié dans #Musée

Repost 0

Publié le 24 Août 2016

Bonjour à tous,

En 2015, le musée récupérait un tableau de Victor Marec : les braves gens. De sa restauration, financée en partie par les amis du musée de la haute-Auvergne, il nous est revenu en meilleure forme. Laissons Colette Bony, chargé des collections du musée, nous en faire une présentation avant restauration.

Cette oeuvre est maintenant sur les murs du musée, elle est à voir et revoir tant cette scène de genre peut être captivante.

A bientôt

le tableau de Victor MAREC
le tableau de Victor MAREC

Voir les commentaires

Rédigé par Société des Amis du Musée de la Haute Auvergne

Publié dans #Musée

Repost 0

Publié le 23 Août 2016

Bonjour à tous,

L'entrée bien connue du Musée de la Haute-Auvergne.

En étant adhérant à la Société des amis du Musée de la Haute-Auvergne (Samha) notre musée reste gratuit.

Profitez-en, faites autant de visites que vous le souhaitez.

A bientôt

le musée de Saint-Flourle musée de Saint-Flour
le musée de Saint-Flourle musée de Saint-Flour

Voir les commentaires

Rédigé par Amis de Musée de la Haute Auvergne

Publié dans #Musée

Repost 0